CAC40

AIR LIQUI. +2.20%
AIRBUS SE. +0.46%
ALSTOM -0.30%
ARCELORMI. -0.16%
AXA . +0.75%
BNP PARIB. +0.30%
BOUYGUES . -1.61%
CAP GEMIN. +1.99%
CARREFOUR. +0.77%
CREDIT AG. -0.35%
DANONE . -1.51%
DASSAULT . +0.08%
EDENRED +0.97%
ENGIE +0.58%
ESSILORLU. +1.15%
EUROFINS . +0.94%
HERMES IN. +1.37%
KERING . -2.04%
L'OREAL . -0.21%
LEGRAND +0.18%
LVMH . +1.15%
MICHELIN . +1.76%
ORANGE -0.04%
PERNOD RI. -1.19%
PUBLICIS . +0.29%
RENAULT . +0.01%
SAFRAN . +0.83%
SAINT-GOB. +0.79%
SANOFI . +1.09%
SCHNEIDER. +1.08%
SOCIETE G. +0.11%
STELLANTI. +1.57%
STMICROEL. -1.56%
TELEPERFO. -0.45%
THALES +1.01%
TOTALENER. +0.90%
UNIBAIL R. -0.03%
VEOLIA EN. -0.53%
VINCI . +1.07%
VIVENDI S. -0.39%
Dernière variation: 23 fév. 2024
Dernière mise à jour: 25 fév. 2024 12:30

CAC40

+0.70%
7966,680 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Matières premières

Devises

23 mai 2023 - Tendances dans actions-indices

Nouvelle baisse

bourse

Le marché parisien a nettement reculé après avoir passé l’intégralité de la séance dans le rouge. Les motifs d’inquiétudes étaient nombreux pour les intervenants.
Aux États-Unis, l’absence d’avancées dans les négociations entre démocrates et républicains pour relever le plafond de la dette a pesé. Faute d’accord, le pays pourrait se retrouver en situation de défaut de paiement dès le 1er juin.
Les investisseurs ont également dû composer avec des indicateurs macro-économiques globalement décevants. En France et dans la zone euro, l’indice préliminaire mesurant le niveau de l’activité dans le secteur privé a reculé plus que prévu en mai. En revanche, en Allemagne, il est passé de 54,2 à 54,3 points, alors qu’une baisse à 53,5 points était redoutée. Outre-Atlantique, attendue en repli, cette même statistique a progressé pour revenir à son plus haut niveau depuis un an.
Enfin, le CAC 40 a pâti du franc recul des valeurs du luxe. Les analystes de la Deutsche Bank se sont montrés prudents sur le secteur, notamment à cause de la valorisation élevée de ces sociétés.


Code : FR0003500008 | Tags : bourse de paris, cac 40, plafond de la dette, défaut de paiement, états-unis, france, allemagne, zone euro, activité dans le secteur privé, deutsche bank, luxe,

Actualités relatives