CAC40

ACCOR . -0.61%
AIR LIQUI. +0.29%
AIRBUS SE. -1.34%
ARCELORMI. +0.38%
AXA . +0.66%
BNP PARIB. +0.18%
BOUYGUES . +1.05%
CAP GEMIN. -0.14%
CARREFOUR. +0.18%
CREDIT AG. +0.32%
DANONE . -0.10%
DASSAULT . -0.74%
EDENRED -1.54%
ENGIE -0.13%
ESSILORLU. -0.62%
EUROFINS . -1.28%
HERMES IN. -0.37%
KERING . -0.06%
L'OREAL . -0.80%
LEGRAND +0.77%
LVMH . -0.37%
MICHELIN . -0.58%
ORANGE +0.66%
PERNOD RI. -0.84%
PUBLICIS . -0.42%
RENAULT . +5.21%
SAFRAN . -0.55%
SAINT-GOB. +0.39%
SANOFI . -0.71%
SCHNEIDER. +1.04%
SOCIETE G. -0.49%
STELLANTI. +0.98%
STMICROEL. -0.63%
TELEPERFO. +2.35%
THALES -0.98%
TOTALENER. +0.44%
UNIBAIL R. +0.30%
VEOLIA EN. +0.36%
VINCI . -0.44%
VIVENDI S. -0.49%
Dernière variation: 24 mai 2024
Dernière mise à jour: 24 mai 2024 19:00

CAC40

-0.09%
8094,970 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Matières premières

Devises

25 mai 2023 - Tendances dans actions-indices

Moins nerveux

Bourse Palais 05

Après avoir chuté de 3 % en deux séances, le CAC 40 s’est montré moins nerveux. Mais, malgré des achats à bon compte parmi les valeurs cycliques et du luxe, l’indice parisien a souvent évolué dans le rouge.

Outre l’absence d’avancée concrète dans les négociations pour relever le plafond de la dette américaine, les investisseurs ont dû digérer l’entrée en récession de l’Allemagne. Selon une nouvelle estimation, le produit intérieur brut du pays s’est contracté de 0,3 % au premier trimestre, après un repli de 0,5 % sur les trois mois précédents. En revanche, le ralentissement de la croissance du PIB des États-Unis a été moins important que prévu : +1,3 % en rythme annualisé, contre 2,6 % au quatrième trimestre 2022. Une vigueur qui n’a pas manqué de soutenir le dollar, d’autant que l’indice des prix PCE, très suivi par la Réserve fédérale, a enregistré une hausse trimestrielle de 4,2 %, alors que les analystes anticipaient une progression de 4 %.


Code : FR0003500008 | Tags : cac 40, bourse, dette américaine, plafond, produit intérieur brut, pib, allemagne, récession, états-unis, pce,

Actualités relatives