CAC40

AIR LIQUI. +0.64%
AIRBUS SE. +0.54%
ALSTOM -4.30%
ARCELORMI. -1.61%
AXA . +0.64%
BNP PARIB. +1.77%
BOUYGUES . +0.39%
CAP GEMIN. -0.97%
CARREFOUR. -0.67%
CREDIT AG. +0.34%
DANONE . -1.59%
DASSAULT . -0.64%
ENGIE +0.73%
ESSILORLU. -0.15%
EUROFINS . -0.97%
HERMES IN. -0.11%
KERING . +0.23%
L'OREAL . -0.10%
LEGRAND +0.03%
LVMH . +0.13%
MICHELIN . -0.35%
ORANGE +0.14%
PERNOD RI. -0.21%
PUBLICIS . -0.82%
RENAULT . +0.82%
SAFRAN . -0.15%
SAINT-GOB. -0.36%
SANOFI . +0.84%
SCHNEIDER. +0.82%
SOCIETE G. +1.54%
STELLANTI. +1.10%
STMICROEL. +0.32%
TELEPERFO. +0.10%
THALES -1.99%
TOTALENER. -0.14%
UNIBAIL R. +1.76%
VEOLIA EN. +1.23%
VINCI . -0.37%
VIVENDI S. -0.25%
WORLDLINE -0.67%
Dernière variation: 12 août 2022
Dernière mise à jour: 13 août 2022 10:45

CAC40

+0.14%
6553,860 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Matières premières

Devises

26 nov. 2012 - Tendances dans actions-indices

Consolidation, mais les 3500 points sauvés

Feu orange

Le marché a subi de logiques prises de bénéfice après une semaine entière de hausse des indices. Le CAC 40 avait progressé de 5,60 %, d'un vendredi à l'autre, repassant le cap des 3 500 points.

Ce lundi, le cap a été conservé de justesse, on se retrouvait dans le même état d'esprit, celui où les investisseurs optimistes anticipent d'un côté un accord sur la dette grecque et de l'autre, aux Etats-Unis, un accord, entre les parlementaires et le président, sur le déficit. Dans ce contexte, le volume d'affaires très faible reflétait tout de même la prudence.

Qui aurait pris le risque d'une déception ?

Pas les boursiers qui se souviennent de l'échec, mercredi  dernier, au déblocage d'une nouvelle tranche d'aide à Athènes. Alors, lundi, les mêmes se sont retrouvés à Bruxelles. Les 17 représentants de la zone euro, la BCE et le FMI. Mais la cloche de la bourse a sonné avant la fin de la réunion.

A Wall Street aussi les investisseurs consolidaient car le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq avaient progressé de 3 à 4 % sur la semaine écourtée par Thanksgiving. L'atmosphère étaient également empreinte  de retenue car le Congrès et Barack Obama ont jusqu'à la fin décembre pour trouver un compromis afin d'éviter le déclenchement automatique de hausses d'impôts et de baisses de dépenses qui pourraient être néfastes à la reprise économique.


Tags : eurogroupe, cac 40, rallye haussier, barack obama, congrès américain, bruxelles, bce, fmi,

Actualités relatives

WebTV & Radio

Le zoom de JP Morgan Asset Management
11 oct. 2021

Un trimestre : un mot ! C’est le concept du zoom de J.P. Morgan Asset Management. Chaque trimestre, Stéphane Vonthron, directeur commercial pour les conseillers financiers, décrypte l’actualité qui a marqué les marchés et livre le positionnement des portefeuilles de la gamme J.P. Morgan Asset Management.