CAC40

ACCOR +0.05%
AIR LIQUI. -0.33%
AIRBUS GR. -0.58%
ARCELORMI. -1.84%
ATOS SE -0.24%
AXA -0.69%
BNP PARIB. -0.99%
BOUYGUES -0.11%
CAP GEMIN. -0.24%
CARREFOUR -0.13%
CREDIT AG. +0.08%
DANONE -0.43%
DASSAULT . -1.82%
ENGIE -0.17%
ESSILORLU. +1.28%
HERMES IN. +0.45%
KERING +0.42%
L'OREAL +0.51%
LEGRAND -0.76%
LVMH -0.61%
MICHELIN +0.56%
ORANGE -0.93%
PERNOD RI. -0.12%
PEUGEOT S. -0.85%
PUBLICIS . -0.98%
RENAULT -1.45%
SAFRAN OP. -1.12%
SAINT-GOB. +0.53%
SANOFI +5.86%
SCHNEIDER. -0.86%
SOCIETE G. -0.58%
SODEXO -0.91%
STMICROEL. +1.26%
TECHNIPFM. +0.12%
THALES +0.44%
TOTAL +0.13%
UNIBAIL-R. +0.07%
VEOLIA EN. 0.00%
VINCI +0.65%
VIVENDI -0.40%
Dernière variation: 11 déc. 2019
Dernière mise à jour: 11 déc. 2019 09:30

CAC40

+0.16%
5857,080 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Matières premières

Devises

18 juil. 2019 - Tendances dans actions-indices

Sauvée par la BCE

Bourse Palais 02

Après avoir reculé de 0,76 % mercredi, la Bourse de Paris a démarré la séance de jeudi dans le rouge, toujours victime de l'enlisement des négociations commerciales entre Pékin et Washington. Toutefois, le marché parisien s'est nettement raffermi après l'apparition de rumeurs émanant de Bloomberg.
Selon ces dernières, la Banque centrale européenne réfléchirait à modifier son objectif d'inflation, aujourd'hui situé juste sous les 2 %, ce qui lui permettrait de poursuivre plus longtemps sa politique monétaire accommodante. Les investisseurs ont apprécié, mais la monnaie unique a été logiquement affectée par ces informations. Autour de 1,124 dollar au moment de l'ouverture, l'euro est tombé à 1,1205 à la mi-séance.
Au niveau de la macro-économie, les statistiques ont été essentiellement américaines. Les nouvelles demandes hebdomadaires d'allocations chômage ont progressé comme prévu de 8 000 unités, quant à l'indice de la Fed de Philadelphie, il a augmenté plus que prévu en juillet. Attendu en hausse autour de 5 points, cet indicateur mesurant l'activité manufacturière dans cette région des États-Unis a finalement atteint 21,8 points.
Du côté des valeurs, les technologiques Dassault Systèmes, Capgemini et Atos ont été pénalisées par les trimestriels décevants de l'Allemand SAP.


Code : FR0003500008 | Tags : bourse de paris, cac 40, bloomberg, inflation, bce, banque centrale européenne, etats-unis, capgemini, atos, dassault systèmes, sap,

Actualités relatives