CAC40

ACCOR +0.32%
AIR LIQUI. -1.19%
AIRBUS GR. -0.17%
ARCELORMI. -1.39%
ATOS SE -1.62%
AXA -1.63%
BNP PARIB. -0.25%
BOUYGUES -0.76%
CAP GEMIN. -1.80%
CARREFOUR -0.24%
CREDIT AG. -0.39%
DANONE -0.27%
DASSAULT . -1.15%
ENGIE +0.12%
ESSILORLU. -0.27%
HERMES IN. -1.10%
KERING -1.75%
L'OREAL +0.44%
LEGRAND -0.75%
LVMH -1.38%
MICHELIN +0.19%
ORANGE 0.00%
PERNOD RI. +0.40%
PEUGEOT S. -1.70%
PUBLICIS . -1.40%
RENAULT -1.32%
SAFRAN OP. -0.81%
SAINT-GOB. -1.35%
SANOFI +0.89%
SCHNEIDER. -0.46%
SOCIETE G. -0.48%
SODEXO +0.36%
STMICROEL. -1.30%
TECHNIPFM. -2.90%
TOTAL -0.30%
UNIBAIL-R. +0.17%
VALEO . -1.36%
VEOLIA EN. -0.25%
VINCI -0.63%
VIVENDI -0.61%
Dernière variation: 10 déc. 2018
Dernière mise à jour: 10 déc. 2018 11:00

CAC40

-0.52%
4788,090 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Matières premières

Devises

20 juin 2018 - Tendances dans actions-indices

Étreinte

Bourse

En l'absence d'évolution manifeste dans le bras de fer commercial qui oppose Washington et Pékin, les investisseurs ont réalisé quelques achats à bon compte. Avec cette chasse aux bonnes affaires, après avoir perdu 2,49 % en trois séances, la Bourse de Paris a tenté de se stabiliser.

Toutefois, la surenchère des deux premières puissances mondiales concernant leurs droits de douane n'est probablement pas terminée et la prudence était donc encore de mise mercredi. D'autant que la Chine pourrait être tentée d'étendre la bataille aux marchés des changes et de la dette, en laissant sa monnaie se déprécier et en vendant des emprunts d'État américains.

Partant, les sociétés très dépendantes des économies chinoise ou américaine, voire des deux, ont encore fait l'objet de prises de profits. Parmi celles-ci, Kering, Hermès et LVMH - trois valeurs du luxe dont la pondération totale représente environ 17 % de l'indice CAC 40.

Sur le plan macro-économique, aux États-Unis, le déficit des comptes courants s'est alourdi moins que prévu au premier trimestre, à 124,1 milliards de dollars, mais les ventes de logements existants ont diminué de 0,4 % le mois dernier, contre une augmentation de 1,5 % anticipée par les analystes. Donc rien de motivant pour redynamiser véritablement la tendance parisienne.


Code : FR0000052292 , FR0000121014 , FR0000121485 , FR0003500008 | Tags : bourse de paris, cac 40, chine, états-unis, tensions commerciales, devises, changes, emprunts d'état, kering, hermès, lvmh,

Actualités relatives