CAC40

ACCOR -1.13%
AIR LIQUI. -0.68%
AIRBUS GR. -1.64%
ARCELORMI. +0.48%
ATOS SE -0.37%
AXA -0.09%
BNP PARIB. -0.35%
BOUYGUES -0.65%
CAP GEMIN. -0.38%
CARREFOUR -1.16%
CREDIT AG. -0.34%
DANONE -1.11%
ENGIE -4.81%
ESSILOR I. -1.57%
HERMES IN. -0.11%
KERING -0.63%
L'OREAL -1.65%
LEGRAND -0.56%
LVMH -1.58%
MICHELIN -1.73%
ORANGE -0.96%
PERNOD RI. -1.94%
PEUGEOT S. +1.18%
PUBLICIS . -0.88%
RENAULT -1.16%
SAFRAN OP. -1.55%
SAINT-GOB. -0.66%
SANOFI -0.63%
SCHNEIDER. -1.20%
SOCIETE G. -0.98%
SODEXO -1.89%
SOLVAY SA -0.40%
STMICROEL. -1.23%
TECHNIPFM. +2.01%
TOTAL -0.23%
UNIBAIL-W. -0.73%
VALEO . -0.90%
VEOLIA EN. -0.92%
VINCI -1.25%
VIVENDI -0.65%
Dernière variation: 18 juin 2018
Dernière mise à jour: 18 juin 2018 22:45

CAC40

-0.93%
5450,480 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Matières premières

Devises

24 mai 2018 - Tendances dans actions-indices

Pas de rebond

bourseP006-2

Emporté la veille par un vif regain d'inquiétudes sur les relations commerciales sino-américaines, ainsi que par des indicateurs qui montrent un ralentissement de l'économie en zone euro, le marché parisien avait perdu 1,32 %. Au lendemain de cette consolidation, la séance a été animée par quelques achats à bon compte. Les investisseurs ont apprécié les Minutes du dernier Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale, publiées mercredi dans la soirée. Celles-ci confirment que la Fed se contentera de trois ou quatre hausses modérées de ses taux cette année - dont une deuxième probablement en juin - même si l'inflation devait connaître une accélération à un peu plus de 2 %. Toutefois, la prudence est restée de mise sur les places boursières, car les craintes d'une guerre commerciale américano-européenne ont refait surface. Donald Trump envisage d'augmenter les taxes sur les importations de véhicules aux Etats-Unis. Certains analystes avancent des taxations qui seraient portées à 20 ou 25 %. Cette perspective a lourdement pesé sur le secteur automobile, japonais et allemand notamment. D'ailleurs, dans le compte-rendu de leur réunion monétaire du mois d'avril, présenté en début d'après-midi, les gouverneurs de la Banque centrale européenne évoquent ce protectionnisme accru et le considèrent désormais comme un risque important pour la croissance économique de la zone euro.


Code : FR0003500008 | Tags : bourse de paris, cac 40, réserve fédérale, fed, donald trump, automobile, banque centrale européenne,

Actualités relatives